Sorry, your browser doesn't support Java(tm).
La 750 H2 de 72 .
 
Problème de pièces ? Il te manque un pot ou ce garde-boue arrière si précieux : SOLUTION.
 
 
 
 
 
Si vous êtes raisonnable, partez, ceci ne vous concerne pas.
Acheter, posséder, détenir une H2 aujourd’hui ne peut être que le fait de dangereux marginaux, je parle ici de ceux qui les utilisent. Pensez donc, pièces introuvables et hors de prix, même pour les pièce d’usure ça devient dur, consommation disons, intéressante : 1 plein au 100 une paille ! Notez bien que s’arrêter tous les 100 kilomètres n’a pas que des inconvénients, c’est une machine vivante et vibrante, voir un peu fumante.
 
Cela dit, on est en face d’une vraie Légende. Cette moto est pour moi un des plus bel engin jamais construit, cette silhouette élégante et racée est unique, même dans la gamme Kawasaki de l’époque on ne trouvait pas un tel équilibre dans les formes. Belle et efficace qui plus est, car à sa sortie en 72 cette moto a ridiculisé tous ce qui roulait sur route et circuits, il fallait avoir une H2 ou alors s’habituer a respirer le panache bleu de la miss. Première machine de série à 200 Km/h 74 ch et 12 secondes aux 400 mètres départ arrêté, ça causait, et même aujourd’hui cette moto a encore de quoi en surprendre quelques un, âgée mais pas vieille.